Création

  • La Buche de la Tablée des Chefs

buche tablee des chef

Bûche Signature Abondance de chocolat : aussi exquise que généreuse!

Nous sommes aux anges de vous présenter, ce Noël, une bûche exclusive créée pour La Tablée des Chefs, un organisme visant à favoriser l’autonomie alimentaire et culinaire d’enfants, d’adolescents et de familles moins favorisés. Cette fantaisie gourmande a été élaborée par Thomas Schneider et Patrick Montreuil, chefs pâtissiers chez Première Moisson. Elle a été retenue par un jury de 20 jeunes rattachés aux « Brigades Culinaires », un programme instauré par l’organisme dans une vingtaine d’écoles en milieu défavorisé aux quatre coins du Québec, ainsi que des chefs réputés tels Ricardo Larrivée et Patrice Demers, porte-parole de la Tablée.

Avec sa composition unique et raffinée, la Bûche Signature Abondance de chocolat au profit de La Tablée des Chefs rejoindra le gourmet au grand cœur en vous: pain de Gênes au chocolat, plaquette de chocolat noir parsemée d’éclats de fève de cacao croquants, crémeux au chocolat Valrhona Guanaja 70 %, mousse au chocolat Valrhona Kalingo 65 %, le tout recouvert d’un brillant glaçage au chocolat noir. Chic du chic, elle est également décorée d’une plaquette de chocolat surmontée de quelques boules de Noël et d’une corne d’abondance dorées, qui rappellent le logo de La Tablée des Chefs.

Vingt dollars par bûche seront remis par Première Moisson à l’entreprise sociale pour son volet ateliers culinaires dans les milieux défavorisés du Québec. Nos boulangeries espèrent ainsi remettre entre 15 000 $ et 20 000 $ à la Tablée. Un beau cadeau sous le sapin donné en nos noms respectifs : le vôtre et celui de Première Moisson

  • Le Lili, une pâtisserie qui marque le 20e anniversaire de Première Moisson

Le Lili

Liliane Colpron, cofondatrice des boulangeries Première Moisson, a eu l’heureuse idée de revisiter ses plus beaux souvenirs gourmands pour offrir aux clients de la maison une nouvelle pâtisserie aussi originale qu’exquise. Le Lili, créé par le réputé chef pâtissier de Première Moisson, Thomas Schneider, se déguste comme la petite madeleine de Proust, avec la joie retrouvée des premières découvertes gustatives !

Le Lili, qui porte le surnom attribué affectueusement à Mme Colpron par ses petits-enfants, sera offert dès octobre dans toutes les boulangeries et comptoirs Première Moisson de la grande région de Montréal.

Le Lili : la petite histoire

Un simple parfum, un goût, une odeur, et c’est tout le monde de l’enfance qui renaît ! Le Lilimarie les ingrédients qui ont fait les délices de Mme Colpron lorsqu’elle était enfant à d’autres saveurs auxquelles elle a succombé au fil du temps et de ses voyages.

Ce gâteau au bon goût du terroir, préparé avec les meilleurs ingrédients, se compose de quatre rangées de biscuits Joconde à base de kamut, de miel et d’huile d’olive, garnis d’une ganache au chocolat noir 64 % Michel Cluizel, d’une gelée de fraise et citron vert et d’un croustillant praliné. Pour couronner le tout, une confiture de framboises sur laquelle le chef a délicatement posé une plaque de chocolat et des framboises.

Cette création est née d’un travail complice entre le chef pâtissier Thomas Schneider et Mme Colpron, qui lui a dévoilé ses péchés mignons et ses douceurs favorites. Son penchant avoué pour le chocolat, à la condition bien sûr qu’il soit le plus pur possible! Les fraises et les framboises de la ferme familiale, dégustées le plus souvent avec de la crème fraîche. Le miel qu’elle affectionne depuis sa tendre enfance. Les produits de boulangerie au naturel et les grains anciens, avec une préférence pour le kamut qui donne au gâteau une texture incomparable. L’huile d’olive, un produit pour lequel elle cultive une vraie passion nourrie par de fréquents voyages dans les pays méditerranéens.

Tous ces ingrédients sont réunis dans Le Lili, une pâtisserie mémorable qui marque le 20e anniversaire de Première Moisson, fondée en 1992. Un gâteau riche en histoire, festif, créé avec toute la passion qui anime les artisans de cette maison depuis sa fondation.

  • Bûche griffée Jean-Claude Poitras : un grand cru au léger goût d’exotisme !

La bûche a acquis ses lettres de noblesse dans les assiettes des Québécois et ce n’est pas demain qu’elle cédera sa place pendant le réveillon de Noël ! Thomas Schneider et Jean-Claude Poitras renouvellent cependant le genre en livrant une version audacieuse axée sur la sensualité des sens : onctueuse, intense, craquante et riche. Cette Bûche Chamade signée Jean-Claude Poitras est en fait le parfait alliage entre parfums d’ici et ceux de l’Orient grâce à un assemblage de mousse au chocolat Maralumi 64 % Michel Cluizel, d’un crémeux et d’une marmelade à la goyave et aux fruits de la passion, d’une base de biscuits Joconde aux amandes et de Khobz Tounes aux pacanes caramélisées, aussi connu sous le nom de pain de Tunis. Une pièce de collection pour les moments d’exception !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s